Le Uber des motos arrive en France

motorcycle taxiAlors que l’on parle constamment d’« ubérisation » de la société, c’est au tour du monde de la moto d’y céder avec la plateforme Sumer.

Sumer est une nouvelle application qui va transformer l’univers des motos taxis. Il s’agit en effet d’un outil qui ressemble beaucoup à Uber mais cette fois, côté moto. Uber lui-même avait tenté, il y a quelques années, de transposer son service VTC à la moto, sans succès. Sumer s’est inspiré de cet échec pour élaborer une solution capable de s’adapter aux besoins d’une cible différente en lui proposant, par exemple, de commander un deux-roues avec chauffeur immédiatement ou de le réserver à l’avance.

Pour que le succès soit au rendez-vous, il était tout d’abord impératif que Sumer dispose d’assez de pilotes, ce qui n’était pas une mince affaire. En effet, il y a aujourd’hui seulement 500 taxis-motos en France contre 15 000 taxis et 10 000 VTC. Pour le moment, Sumer en compte 45 à Paris, son objectif étant d’atteindre la centaine d’ici deux mois. Pour répondre aux exigences de Sumer en termes de compétences, de sécurité et de qualité de service, ces chauffeurs effectuent tous un stage de perfectionnement chez Easy Monneret.

En outre, Sumer a souhaité jouer, à l’image des VTC, la carte du haut de gamme. Aussi les chauffeurs doivent-ils impérativement posséder une moto de type GoldWing. Sumer applique le même principe qu’Uber avec des chauffeurs indépendants qui peuvent en outre s’exonérer de leur commission s’ils incitent leurs propres clients à utiliser l’appli.